La sélection VO de la semaine du 14 juin 2017.

Cette semaine, peu de lectures transcendantes mais quelques trucs se dégagent.

Dark Days : The Forge, par Scott Snyder, James Tynion IV, Adam Kubert, John Romita Jr et Jim Lee.

Les préludes à l’event de Scott Snyder et Greg Capullo, « Metal », commencent cette semaine. Premièrement, même si le scénariste principal de ce numéro est Tynion IV, on sent l’influence du maître de Batman durant les New 52. L’histoire qu’il nous présente va en effet puiser au fond des travaux du scénariste depuis la Cour des Hiboux et se permet en plus de se placer hors-continuité, ce qui en fera hurler plus d’un. Perso, je m’en contrefous.

Ensuite, l’histoire s’annonce complexe, faisant intervenir trois récits parallèles qui suit Hawkman d’un côté, Hal et Duke de l’autre et enfin Batman et des persos secondaires dont je tairais le nom pour la surprise dans un ensemble narratif pas toujours des plus clairs et qui se disperse parfois. L’ensemble puise aussi dans l’histoire et les fondamentaux mythologiques de l’univers DC.

Par contre, il y a un véritable problème, c’est la succession d’artistes all-star mais qui n’est pas au niveau et dont les transitions tranchent véritablement. C’est logique, les trois artistes ont des styles très différents et pas du tout complémentaires. C’est dommage parce que ça fiche en l’air l’immersion.

J’ai hâte d’en savoir plus, j’ai beaucoup aimé le travail de Scott Snyder et Greg Capullo sous les New 52 et j’attends leur nouvelle collaboration avec une certaine impatience. Mais que les haters du Batman de Scott Snyder se rassurent, ils continueront à détester.

Injustice 2 #10, par Tom Taylor et Bruno Redondo.

Un numéro riche en émotions où Tom Taylor nous prouve qu’il n’est pas là pour nous vendre du muguet. C’est toujours aussi bien de retrouver cet auteur qui a des choses à raconter et se permet de faire totalement abstraction du jeu vidéo.

Ce qui est d’ailleurs assez étrange parce qu’on sent véritablement la déconnexion entre les deux, à croire qu’on lit l’histoire d’un univers parallèle au sein même d’un elseworld !

The Flash #24, par Joshua Williamson et Carmine Di Giandomenico.

Un arc qui continue toujours aussi bien avec, une fois de plus, une excellente caractérisation de Barry et surtout une tension qui monte avec le retour d’un des meilleurs méchants. Cet ennemi est toujours aussi imprévisible et l’auteur s’amuse à l’écrire de la façon la plus perverse possible, nous faisant oublier son itération des New 52.

Le duo avec Hal fonctionne, alliant humour et action et surtout la partie artistique déboîte vraiment. Il faut croire que Carmine Di Giandomenico était né pour dessiner notre speedster préféré.

Parmi les autres sorties, Hulk #7 met Jennifer face à son nouveau statuquo dans une écriture toujours aussi soignée, le travail sur la psyché et sur le deuil est vraiment superbe.

Ms. Marvel #19 pousse toujours plus loin le discours social de G. Willow Wilson, allant toujours plus loin dans la condamnation des politiques discriminatoires. Ici, elle va au cœur des clichés dont sont victimes les musulmans. Reste que si j’aime bien le discours social, j’aimerais aussi que G. Willow Wilson revienne à des choses plus terre à terre, surtout pour l’évolution personnelle de Kamala Khan.

Et comme d’habitude, Secret Empire #4 a du mal à convaincre. Même si la mauvaise surprise de fin du numéro 2 s’efface au profit d’une nouvelle interprétation des évènements. Reste que si la discussion avec un ancien Avenger est intéressante, j’ai vraiment du mal avec énormément d’éléments périphériques, notamment que l’intrigue est peu surprenante. Mais il y a du mieux puisque Nick Spencer évite l’éparpillement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s