La sélection VF du grincheux : Juin 2017.

 

Batman Rebirth Tome 1, par Tom King et David Finch.

Première partie sur les trois que comptent le premier arc de la nouvelle série Batman, écrite par Tom King. Les rageux de Scott Snyder seront ravis de son départ mais attention, cette nouvelle série va encore plus divisée les lecteurs ! Pour ma part, même si ce tome sonne comme un faux départ, la partie artistique assurée par David Finch est une franche réussite et la suite de l’arc est vraiment excellente.

 

Wonder Woman Rebirth Tome 1, par Greg Rucka et Nicola Scott.

Revisite des origines pour ce premier tome de l’ère Rebirth et… ça fait du bien, putain ! Après la purge écrite par Meredith Finch, retrouvez une écriture de qualité, ne faisant pas dans la surenchère de dialogues vides et qui rend honneur au personnage est un plaisir de chaque instant. Ajoutons à ça le talent de Nicola Scott, dont l’expertise en matière de découpage n’est plus à prouver.

 

Parmi les autres sorties comics du mois de Juin estampillées Rebirth, vous retrouvez aussi Justice League et Suicide Squad dont je déconseille fortement l’achat. La première est une grosse purge où l’auteur se fout de son histoire comme de l’an 40, la seconde est une grosse déception gâchée par la fainéantise de Jim Lee, ce qui a comme conséquence une histoire qui ne décolle jamais.

 

Black Panther Tome 2, par Te-Nehesi Coates et Chris Sprouse.

Suite du run de l’essayiste sur le personnage de T’Challa, l’auteur continue son œuvre et continue à s’interroger sur la question de la Nation, tout en poussant notre héros à réagir pour protéger son pays par les moyens qui sembleront les plus légitimes aux yeux du peuple. On voit ici la progression de Ta-Nehesi Coates en tant qu’auteur de comics et il maitrise le médium avec un talent insolent.

 

Moon Knight Tome 2, de Jeff Lemire, Francesco Francavilla, Greg Smallwood, Wilfredo Torres et James Stokoe.

Jeff Lemire nous embarque toujours plus loin dans la folie de son héros, Marc Spector (dont j’ai honteusement oublié le nom à l’audio…). Surtout, il le fait assisté par trois dessinateurs qui s’occupe chacun d’une partie très différente des aventures de Moon Knight et ça se fait avec une maîtrise de chaque instant dans le script où rien n’apparait forcé, redondant ou gratuit. Les transitions sont fluides et l’ensemble toujours aussi bien écrit. Jeff Lemire est un très grand auteur quand il s’agit de personnages torturés.

 

Spider-Gwen Tome 4, de Jason Latour et Robbi Rodriguez.

Notre duo d’artistes continue sa réinvention de la mythologie de Spider-Man par le prisme de Gwen Stacy et c’est toujours aussi inventif, fou et décalé. Ici, Gwen va se retrouver contre Frank Castle et Kraven.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s