La sélection grincheuse VO de la semaine du 22 mars 2017.

Sélection de titres très sympathiques cette semaine.

Action Comics #971, Dan Jurgens et Doug Mankhe.

Ce numéro marque la fin du crossover Superman Reborn. Le crossover a marqué une des premières grosses étapes de Rebirth et c’est une franche réussite ! Les révélations ne se font pas attendre, les explications aussi et la fin est d’autant plus satisfaisante qu’elle parvient à ne jamais renier tout ce qui s’est passé depuis des décennies dans l’histoire de Superman.

Ici, ce numéro est servi pas de très beaux dessins de Doug Mankhe dans un style assez différent de ce qu’on lui connait d’habitude, notamment les visages, beaucoup moins carrés. Evidemment, ça ne vaut pas le travail de Patrick Gleason qui a un niveau extraordinaire et qui sublime le « méchant » du crossover de la plus belle des façons, en lui donnant un air menaçant et véritablement sadique.

Comme je le disais, la conclusion est très bonne, parvenant à mettre en lumière ce qu’on aime dans les comics DC et que Rebirth a parfaitement compris : la transmission, le partage et l’héritage. Ces trois notions sont vraiment fondamentales de Superman depuis le début de Rebirth et les trois scénaristes que sont Dan Jurgens, Peter Tomasi et Patrick Gleason l’ont parfaitement compris et l’intègrent chacun dans leurs séries respectives. Si je ne suis pas le plus grand fan du travail de Jurgens sur Action Comics, complètement parasité par le rythme bimensuel des publications, son travail ici est épuré et centré sur les personnages, ce que l’auteur sait faire de mieux.

 

X-O Manowar #1, Matt Kindt et Tomas Giorello.

Je suis un grand novice de l’univers Valiant (je commence à peine Bloodshot par Jeff Lemire et j’adore). Dès que j’ai vu ce numéro 1, j’ai foncé dessus afin de découvrir ce qui a l’air d’être une grande saga de SF. Et grand bien m’a pris. Déjà, premier constat, les dessins sont très beaux et ensuite, le scénario s’annonce violent, noir et âpre. On y suit un homme sur une planète lointaine qu’on soupçonne être un ancien soldat qui va se retrouver plongé au milieu d’une guerre.

Je le répète mais les dessins et la colorisation qui les accompagnent sont somptueux, mettant en valeur des décors sereins (le début) et l’horreur d’une guerre aux très nombreuses victimes. L’ambiance est désespérée, les soldats tombent comme des mouches et au milieu de ça, notre héros reprend son titre.

Je suis très, très intrigué par la suite de cette histoire.

 

Iron Fist #1, Ed Brisson et Mike Perkins.

Parce qu’il n’y a pas que la série de Netflix, Marvel ressort une série éponyme pour notre maître des arts martiaux après l’excellente série Power-Man & Iron Fist. On retrouve un Danny en perdition, ayant perdu une partie de ses pouvoirs. Il vagabonde à travers le monde pour retrouver un sens aux combats et à son identité d’Iron Fist.

Evidemment, tout cela est classique mais je fais confiance en Ed Brisson pour nous donner une série plus qu’agréable à lire, puisant dans les racines du personnage. De plus, l’auteur semble aller piocher dans l’ambiance du run de Matt Fraction, Ed Brubaker et David Aja, nous présentant la reprise d’une mythologie assez dense mais aussi dans la caractérisation du run de Kaare Andrews avec un Danny desespéré.

Les dessins de Mike Perkins mettent très bien en valeur les combats, présentant les impacts de chacun des coups que donnent l’Iron Fist. Par contre, les personnages ne sont pas forcément bien servis avec des visages un peu anguleux et figés.

En tout cas, ça donne envie de continuer ! Et préparez-vous, la review de la série TV arrive bientôt ! Préparez le sel !!!

 

Evidemment, on retiendra aussi The Unworthy Thor #5, dernier numéro de la série consacré à Odinson qui lève le voile sur un mystère remontant à Original Sin : ce qui a rendu Thor indigne. La révélation se fait naturellement, sans gros effets. D’ailleurs, ce n’est pas une révélation sensationnelle, au contraire, elle va dans la lignée de ce que nous propose Jason Aaron depuis ses débuts sur le personnage : simple, efficace et bourré de sens.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s