La sélection grincheuse de la semaine du 15 mars 2017.

Nightwing #17, par Tim Seeley et Javier Fernandez.

Décidément, l’équipe est très en forme ! Convoquant le meilleur de Dick Grayson et Damian Wayne dans une aventure riche en rebondissements et en tortures psychologiques, le scénariste nous offre, une fois de plus, un numéro riche, rempli d’action et de dialogues. Surtout, Tim Seeley fait une utilisation intelligente d’un méchant relativement peu utilisé et qui trouve beaucoup de sens vis-à-vis de l’histoire raconté.

Dick est toujours en proie à ses doutes et la confrontation à venir risque fortement de le déstabiliser encore plus. A noter toutefois que le travail de Javier Fernandez n’est pas aussi que vu précédemment avec des visages pas très heureux (surtout Damian qui se retrouve affublé d’un crâne volumineux à l’occasion d’une case) et une mise en case parfois assez brouillonne.

 

The Mighty Thor #17, par Jason Aaron et Russell Dauterman.

Comme d’habitude depuis maintenant deux ans et demi (oui, y a huit numéros à rajouter avant cette série, vous vous souvenez quand je parlais de l’habitude de Marvel de renuméroter sans grande logique ?), la série est un must-have, pas seulement pour les fans du personnage mais surtout pour les amoureux de séries épiques, écrites avec l’amour et dessinées à la force de la passion !

Jason Aaron aime ses personnages et il aime les mettre dans des situations cataclysmiques. Et, alors que la guerre contre les Shi’iar n’en finit plus de paraître perdue d’avance, Thor se doit de toujours puiser plus loin dans ses ressources et de forger des alliances improbables dans le feu de l’action. Bien évidemment, tout cela n’aurait pas la même saveur si Russell Dauterman ne nous proposait pas des planches d’une beauté inouïe, mettant aussi bien en valeur l’action que les discussions, il parvient à rendre chaque page palpitante par une composition savamment pensée.

Cette série est l’une des meilleures que vous puissiez lire, tout éditeurs confondus, alors foncez !

 

The Wild Storm #2, par Warren Ellis et Jon Davis-Hunt.

Après l’excellence du premier numéro, ce deuxième chapitre confirme tout le bien qu’on peut penser de la série. Je suis assez néophyte de l’univers WildStorm, ne connaissant que Grifter et n’ayant lu que Planetary du même auteur, que j’avais adoré.

Donc, on retrouve l’ambiance espionnage industriel dans cet univers très technologique. Surtout, comme pour le numéro précédent, l’attrait principal, c’est la construction du scénario, au travers d’un script tantôt bavard, tantôt silencieux, laissant Jon Davis-Hunt exprimer tout son talent. La composition des pages laisse part la belle aux actions des protagonistes. Que ce soit dans l’action, dans les dialogues, la description des mouvements, tout est d’une précision assez dingue et ça participe à l’excellence du numéro. Alors, évidemment, Warren Ellis oblige, c’est volontairement flou et nébuleux. En tout cas, ça promet une excellente série.

Kill or be killed #7, par Ed Brubaker et Sean Philips.

Ed Brubaker et Sean Philips continuent leur nouvelle série, toujours aussi brillamment. En s’intéressant à un personnage secondaire, ils donnent une autre perspective à l’intrigue et une nouvelle menace pour le héros semble alors se profiler. Captivant et fascinant, on attend le prochain numéro avec grande impatience pour retrouver notre « justicier » borderline.

 

Evidemment, on retient aussi Supersons #2, toujours aussi cool, à la fois dans la relation rivalamitié (oui, j’invente des mots, OSEF !) entre Jon et Damian qui fait du grand Damian dans ce numéro mais aussi dans les dessins de Jorge Jimenez, dynamique, précis, fun. C’est pas une grande série mais c’est tellement fun à lire qu’on passe outre les défauts.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s